VACANCES EN ILLIMITÉES : BONNE OU MAUVAISE CHOSE ?

VACANCES EN ILLIMITÉES : BONNE OU MAUVAISE CHOSE ?

Movemeon provides insights, advice and career tips for an exclusive community of consultants, ex-consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and stay up to date with our opportunities and advice.


 

Summary

Qui encourage les employés à prendre des vacances ? Les gens sont en effet plus performants après des vacances, mais celles-ci ne sont pas toujours perçues comme une bonne chose lorsqu’elles sont offertes en illimité. Il semblerait, de plus, que ce concept soit inadapté aux jeunes, débutant seulement dans le monde du travail.

 

Au cours des dernières années, un nombre croissant d’entreprises, particulièrement dans les nouvelles technologies, ont décidé de proposer des vacances en illimité à leurs employés. À première vue, cela semble être un très gros avantage. Mais les recherches démontrent que cela conduit généralement les employés à prendre moins de congés. Le résultat n’est finalement pas si brillant que ce à quoi l’on pourrait s’attendre.

Moi-même à la tête d’une entreprise en pleine croissance, j’ai quelques problèmes avec cette idée de vacances illimitées. Ayant pesé le pour et le contre, il s’agit selon moi en réalité d’un cadeau empoisonné.

Qui encourage les employés à prendre des congés ?

Tous les 3 mois à peu près, je regarde le quota de jours de congés restant à chaque employé (ils ont droit à 27 jours de congés plus les jours fériés). Si certains n’en ont pas pris assez, je les encourage à en prendre davantage. Dans le pire des cas, j’exige qu’ils prennent un peu de repos, même s’il s’agit seulement d’un long weekend.

Pourquoi?

Les gens sont plus performants après des vacances

Donc prendre des pauses régulièrement est une bonne chose pour la réussite de l’entreprise. Vous revenez au bureau avec un cerveau et un corps qui fonctionnent mieux. Vous vous sentez souvent même revigoré de retourner au travail. Cette théorie va d’ailleures de pair avec le fait d‘accorder des vacances en illimité aux employés. Malheureusement la pratique ne correspond pas vraiment à la théorie.

Les vacances ne sont pas perçues comme une mauvaise chose si un quota est défini

Voilà le vrai hic. Pourquoi les gens prennent-ils moins de congés quand on leur en offre en illimité ?

En fin de compte, il y a une compétition (consciente ou inconsciente) à en prendre le moins possible. “Untel est souvent en vacances” : ceci est un commentaire plutôt négatif. Quand vous donnez aux gens un certain nombre de jours de congés et, surtout, que vous attendez d’eux qu’ils les prennent, l’approche est complètement différente.

Une théorie inadaptée aux jeunes recrues

Au coeur de la théorie des vacances illimitées réside l’idée que les gens vont s’autoréguler en fonction de leur rendement. S’ils ont besoin de travailler plus pour atteindre les résultats demandés, ils le feront. Et s’ils ne produisent pas ces résultats, ils seront tenus pour responsables. Mon problème ici est que c’est une façon de penser très mature. Je pense que c’est seulement réaliste pour des gens qui ont déjà travaillé un certain nombre d’années et qui comprennent vraiment ce qu’est une bonne performance, quand “bien” est suffisant, comment être super efficace au travail, comment les vacances peuvent en réalité vous rendre plus productif… Je ne pense pas qu’il soit juste d’attendre d’un jeune diplômé, nouveau venu dans le monde du travail, de fonctionner à un tel niveau. Quand vous êtes nouveau au travail, il est bien plus naturel d’assimiler plus de temps travail à plus de performance. Donc de ne pas prendre de vacances.

En fin de compte, je ne dis pas que les vacances illimitées sont en elles-mêmes une mauvaise chose. Mais il faut donner les moyens aux gens, à tous les niveaux de la structure, de réellement prendre des congés. Et pour toutes les raisons précitées, ce n’est pas chose facile. C’est pourquoi je pense qu’il est plus authentique (et pour moi c’est la clé de toute bonne culture d’entreprise) de fixer un généreux contingent de congés, d’encourager tous les employés à les prendre et de les aider à comprendre comment les vacances peuvent les aider à mieux atteindre leurs objectifs.

Some of the great employers movemeon worked with last month:

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Starting & scaling your business: the Q&A

On 22nd June 2017 LoveCrafts & Trouva joined movemeon to answer questions about the challenges of launching your own business. The consultant turned founder speakers gave advice on recruitment, raising funding and finding the right co-founder(s)

Did you know we'll send you to dinner if you land a job through movemeon?

A big thank you to MoveMeOn again for helping me find another unique and exciting role. You genuinely have the best roles out there for those who enjoy variety and trying something new!

Sophie

New right-hand to the CEO, Sharestyle/AllBright

Follow us on Linkedin