POURQUOI NE PAS CHOISIR UN POSTE STRATÉGIQUE DANS UNE START-UP ?

POURQUOI NE PAS CHOISIR UN POSTE STRATÉGIQUE DANS UNE START-UP ?

Movemeon: jobs, insight, events and career tips for (ex-)consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and access all our opportunities.

Summary

Les start-ups ne recrutent pas sur des postes stratégiques. Alors comment faire ? Intéressez vous aux postes de COO et montrez que vous êtes flexible et passionné.

Alors, vous pensez pouvoir franchir toutes les étapes nécessaires pour quitter le conseil en stratégie ? Très bien. Cela en vaut la peine : meilleur décision que je n’ai jamais prise.

Il vous reste juste une dernière étape à franchir : trouver des postes adaptés aux ex-consultants. Au premier abord, vous pensez sans doute : “je suis consultant, je viens de McKinsey / Bain / BCG / autre société de conseil en tout genre, tout le monde me veut ! Je n’ai qu’à déposer mon CV et le tour est joué.” Vous prenez ensuite le temps de décrire vos trois projets les plus récents, d’expliquer comment vous avez redressé à vous seul une entreprise de rang mondial et que le CEO vous aime tellement qu’il vous laisserai même épouser sa fille (ou son fils, peu importe). Vous ajoutez quelques centres d’intérêts pour la forme, sport et voyage, mettez le tout par ordre chronologique, et voilà ! Plus qu’à trouver les offres de Directeur Stratégie. [30 minutes plus tard]. “Pas de postes en stratégie en ce moment ? Ils doivent sȗrement ne pas être encore en ligne..”.

Voici le cycle habituel : ignorance, déni, puis enfin, acceptation.

Les start-ups ne recrutent pas sur des postes stratégiques

Voici la dure réalité : les start-ups ne recrutent pas pour des postes stratégiques. Et je parle bien ici de start-ups : pré-série C, avec moins de 50/60 employés. Uber n’est pas une start-up. Ni AirBnB, Facebook et j’en passe. Dans une petite entreprise, le CEO est la stratégie, le commandant en chef, le boss. Et il a un grand besoin d’exécutants, pas de penseurs ou parleurs.

Comment faire ?

Selon mon expérience, les consultants en stratégie et management sont particulièrement efficaces dans les fonctions analytiques, commerciales ou opérationnelles (tout dépend de votre background). Je soulignerais les rôles opérationnels comme étant les mieux adaptés. Je vous vois venir : “je n’ai pas envie de devenir PMO. Je ne veux pas changer le niveau de priorité de moyen à élevé, puis à moyen pendant 12 heures par jour”. Je vous suis parfaitement, mais attendez un peu !

Les postes liés aux opérations dans les start-ups sont bien différents. Le CEO décide où il veut emmener l’entreprise et les opérations font en sorte que cela se produise de manière concrète. Les COO ou VP des opérations sont les personnes qui font, en réalité, tourner le business. Dans mon dernier poste, le CEO avait complètement délaissé les opérations quotidiennes et le COO était en charge. Le mieux, c’est que vous avez l’occasion de travailler de manière transversale sur les différentes fonctions de l’entreprise. Et vous obtenez ainsi une vision d’ensemble du business.

Pour les consultants plus techniques, pour qui le code représente une partie importante de leur métier, c’est une autre histoire. Pour tout dire, j’avais un peu peur de la magie noire à l’époque alors je me suis tenu éloigné de cette partie du business. En conséquence, difficile pour moi de commenter votre expérience. La seule chose que je peux affirmer est que vous aurez beaucoup plus de libertés pour vous exprimer et devrez tackler des challenges bien plus impactants. Vous passerez définitivement plus de temps à coder qu’à documenter votre code, ça je vous le garantie.

Les clés de la réussite

Technique ou pas, vous devrez démontrer flexibilité et adaptabilité. Voici les deux compétences indispensables pour réussir dans une start-up. Les problèmes arrivent parfois. Vous devez être à même de changer de cap et de vous adaptez très rapidement. Souvent (comprenez: tout le temps), le timing est un point critique et vous devez lancer de nouvelles versions ou fonctionnalités sans pouvoir tester comme vous le souhaiteriez. Cela est particulièrement excitant et libérateur lorsque l’on vient du consulting. Une fois que vous aurez travaillez au rythme start-up, vous n’arriverez plus à retourner à l’inefficacité de certaines grandes entreprises. En entretien, assurez-vous de démontrer que vous êtes capable de ce type de comportement. Avant tout, faites ressentir votre passion pour l’industrie des start-ups en général. Lisez un maximum. Un bon point de départ : TechCrunch, Fred Wilson’s blog, Mark  Suster’s blog et Fintech Summary.

Le problème auquel sont souvent confrontés les consultants est le fait que la plupart des postes demandent une expertise dans un domaine précis. Au contraire, les consultants ont parfois l’impression que cela leur manque. Néanmoins, votre flexibilité et votre adaptabilité seront toujours valorisées. Les recruteurs postant des offres sur movemeon, par exemple,  recherchent spécifiquement des ex-consultants entre autre pour ces raisons.

Featured movemeon opportunity:

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Follow us on Linkedin