CONSULTER SES EMAILS APRÈS LE TRAVAIL : UNE ERREUR À NE PAS COMMETTRE

CONSULTER SES EMAILS APRÈS LE TRAVAIL : UNE ERREUR À NE PAS COMMETTRE

Movemeon provides jobs, insight, advice and career tips for an exclusive community of consultants, ex-consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and stay up-to-date with our opportunities and advice.

Summary

Pourquoi consultons-nous nos emails en dehors du travail ? Et surtout, pourquoi cela est-il mauvais pour la santé ? Découvrez-en plus en lisant cet article. Vous serez surpris d’apprendre que nous sommes plus productifs lorsque nous ne regardons pas nos emails.

J’entends de plus en plus d’histoires de dîners où l’on demande aux invités de ne pas consulter leur portables. Ça sonne comme une très bonne idée si votre soirée est susceptible d’être moins agréable car tout le monde passe son temps à checker ses emails. Cependant, de ce que j’ai pu constater, cela n’est jamais vraiment un gros problème.

Le vrai problème survient lorsque vous consultez vos emails alors que vous n’êtes pas dans une situation “sociale”, quand vous devriez être en train de décompresser, de vous détendre : la consultation passive d’emails ! Nous nous sommes tous déjà retrouvés dans notre canapé, regardant un film tout en répondant à quelques emails. Sur le coup, cela procure étrangement une agréable sensation. Néanmoins, les effets à moyen et long termes sont loin d’être aussi agréables.

En tant que consultant, l’attente que vous soyez toujours réactif quand vous recevez des mails a un très gros impact sur votre vie personnelle. J’ai voulu écrire cet article pour voir plus en détails pourquoi checker ses mails en dehors du travail est une très mauvaise idée et ce que nous pouvons faire pour ne pas subir autant ce besoin d’être toujours connecté.

Pourquoi lisons-nous nos emails à l’extérieur du travail ?

La raison la plus évidente est parce que nous pouvons le faire. Les smartphones nous ont donné la possibilité de faire un saut au bureau en seulement quelques minutes, depuis notre poche. Le résultat, c’est qu’on attend inconsciemment de chacun qu’il soit beaucoup plus réactif. Répondre à un mail à une heure du matin est une manière de faire comprendre à votre boss (et à vos collègues), que oui, vous travaillez dur. Dans l’univers du consulting, c’est une banalité de se réveiller et de constater que de longs échanges de mails ont eu lieu pendant votre sommeil.

La raison la moins évidente pour laquelle les gens consultent leurs emails en dehors du travail est que cela est, en réalité, agréable. Chaque fois que vous regardez vos emails, vous ré-enclenchez le “mode travail” et le stress que cela engendre stimule l’amygdale de votre cerveau. Le noyau amygdalien est ce qui contrôle notre instinct de survie et déclenche chez nous des montées d’adrénaline. Si cette réaction est tout à fait efficace et indispensable dans des situations dangereuses (ex : vous êtes pourchassé par un lion), elle s’avère être négative lorsque notre corps y est exposé de manière trop fréquente.

Pourquoi cela est-il mauvais pour la santé ?

Subir un haut niveau de stress en continu signifie qu’on ne peut jamais se détendre : nous sommes condamnés à rester connecté. En conséquence, la qualité de notre sommeil se dégrade et nous sommes plus fatigués durant la journée. Ajoutez à cela le fait que nous continuons à être stressés quand nous passons du temps avec notre famille ou nos amis, et c’est notre niveau de bonheur qui est directement impacté (et, bien souvent, celui de nos proche avec).

N’hésitez pas à lire cet article qui vous expliquera le lien existant entre stress et problèmes cardiaques à long terme.

Nous sommes plus productifs lorsque nous ne regardons pas nos mails

Dans une récente session de formation à Movemeon, nous avons discuté de solutions pour améliorer notre productivité. Le plus intéressant était d’entendre le même constat de manière récurrente : “je suis plus productif quand je suis en forme et que j’ai le temps de prendre du recul pour être plus stratégique dans mon approche”.

Comme nous l’avons déjà vu, prendre le temps de se relaxer est un élément indispensable pour espérer être en forme. En plus, prendre du recul nous permet de changer notre perspective et de pouvoir prioriser ce qui est le plus important.

Nous avons aussi réfléchi aux cas où checker ses mails impliquait une réaction instantanée inutile : je dois faire telle chose car je viens de recevoir un mail à ce sujet. Cela représente l’antithèse d’une approche productive, nous changeons nos priorités en continue. Personnellement, je suis beaucoup plus efficace quand je reste concentré sur des objectifs précis plutôt que lorsque j’essaye à tout prix de vider ma boîte de réception.

Super, mais que pouvons-nous faire à ce sujet ?

Voilà un challenge très fréquent : “je dois être réactif dans mon travail”. Et dans certains cas, lorsque vous avez des deadlines serrées par exemple, c’est certainement vrai. Néanmoins, il est très rare de devoir impérativement répondre à un mail avant le lendemain matin. D’autant plus que dans les moments où il faut vraiment être réactif, le mail n’est sûrement pas la bonne manière de communiquer.

Depuis le 1er janvier 2017, la France a fait un grand pas et a instauré un droit à la déconnexion. Néanmoins, c’est loin d’être le cas partout en Europe. Il peut être intéressant d’instaurer des règles claires, pour vous-même comme pour votre équipe.

  • Règle n°1 : prenez du temps “off”

C’est dans la nature humaine de rechercher le pic d’adrénaline qui survient lorsque l’on consulte ses mails. Cela peut aussi vous donner l’impression que vous prenez de l’avance sur votre journée de travail du lendemain. Dans tous les cas, on peut toujours se convaincre de l’intérêt de checker ses mails dans son canapé. Alors pour arrêter, il faut construire de nouvelles bonnes habitudes. Bien qu’il m’ai fallu un peu de travail sur moi-même, je ne regarde plus jamais mes mails après 20h00. Tout ce que je reçois après, je m’en occupe le lendemain au bureau (et pas dès que j’ai mis un pied hors du lit).

  • Règle n°2 : parlez-en autour de vous

Malheureusement, tout le monde ne suit pas la règle n°1. En conséquence, il faudra sûrement ajuster les attentes de votre boss et de votre équipe. Si vous êtes consultant, vous aurez l’occasion de le faire lors de votre réunion de lancement de projet. Sinon, prévoyez du temps avec votre équipe pour discuter et mettre en place des normes. Et dans ces moments où vous devez à tout prix être réactif en dehors du bureau, dites à vos collègues de vous appeler. Cela est un moyen bien plus efficace de régler un problème et vous évitera de devoir constamment regarder vos mails pour être sûr de ne rien louper d’important.

Some of the great employers movemeon worked with last month:

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Starting & scaling your business: the Q&A

On 22nd June 2017 LoveCrafts & Trouva joined movemeon to answer questions about the challenges of launching your own business. The consultant turned founder speakers gave advice on recruitment, raising funding and finding the right co-founder(s)

Did you know we'll send you to dinner if you land a job through movemeon?

A big thank you to MoveMeOn again for helping me find another unique and exciting role. You genuinely have the best roles out there for those who enjoy variety and trying something new!

Sophie

New right-hand to the CEO, Sharestyle/AllBright

Follow us on Linkedin