UNE BONNE CULTURE D’ENTREPRISE : LE MOYEN LE PLUS RAPIDE DE FAIRE GRANDIR UN BUSINESS

UNE BONNE CULTURE D’ENTREPRISE : LE MOYEN LE PLUS RAPIDE DE FAIRE GRANDIR UN BUSINESS

Movemeon provides jobs, insight, advice and career tips for an exclusive community of consultants, ex-consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and stay up-to-date with our opportunities and advice.

Summary

Une bonne culture d’entreprise est une atmosphère dans laquelle chacun est à la fois heureux et à même de travailler au meilleur de ses possibilités.

En quoi suis-je qualifié pour parler de ce sujet ?

Je l’avoue, je n’ai pas de formation en ressources humaines. Par conséquent, mon approche sur la manière de bâtir une culture d’entreprise présentera sans doute des inexactitudes. Mais après tout, cela est peut-être une bonne chose ! D’après mon expérience, les entreprises les plus appréciées et respectées sont celles qui savent rester authentiques. Et parfois, les politiques RH se mettent au travers de ce chemin.

Mon point de vue est celui d’un créateur d’entreprise. Cet article compile les leçons que j’ai appris en construisant notre équipe et notamment grâce à toutes les erreurs que j’ai pu commettre en cours de route. J’espère que mon expérience servira autant aux managers au sein de grandes entreprises, qu’aux fondateurs de business plus petits.

Ma perspective repose également sur notre expérience dans le support que nous apportons à des centaines d’entreprises à Londres et autour du monde, dans leur volonté de recruter les meilleurs talents possibles. Une stratégie qui porte en son sein la construction d’une culture d’entreprise à la fois solide et attractive.

Qu’appelons-nous “culture d’entreprise” ? Et pourquoi en avoir une bonne est important ?

“Coller à la culture d’entreprise”. Voilà une expression que l’on entend de plus en plus et un prérequis nouveau pour les candidats. Une expression qui est en réalité rarement analysée et parfois même dangereuse. Trop souvent, le recruteur dira que le candidat recalé ne “collait pas à la culture d’entreprise” quand, en réalité, il n’avait simplement pas le même background que lui. N’oubliez jamais que la diversité fait les meilleures équipes

Dans mon esprit, la culture d’entreprise est l’atmosphère créée par la manière donc chacun agit au travail. Dans ce cas, qu’est ce qu’une bonne culture d’entreprise ? Une atmosphère dans laquelle chacun est à la fois heureux et à même de travailler au meilleur de ses possibilités.

Les “charges de personnel” sont communément les dépenses les plus élevées dans n’importe quel business. Les répartir de la manière la plus effective possible est donc primordial pour supporter la croissance d’un business. Retenir les meilleurs talents est ce que vise chaque entreprise : les employés développent leur expertise, les coûts de recrutement et de formation sont réduits, la continuité est préservée, etc.

Comment construire et nourrir une bonne culture d’entreprise ?

“Nourrir la culture d’entreprise” est un point primordial. Il n’est pas suffisant de fournir des snacks gratuitement et de stocker des bières dans le frigo pour le vendredi soir. Maintenir une bonne culture repose sur de multiples facettes. Pratiquement l’ensemble des process dans votre business ont un impact, aussi faible soit-il, sur la manière dont se sentent les employés. La culture d’entreprise nécessite une réflexion détaillée et continue sur de nombreux points.

Voila une liste de choses sur lesquelles vous concentrer. Elle n’est sans doute pas exhaustive mais vous permettra de prendre les devants dans la bonne direction.

1. N’attendez pas de recruter un responsable des ressources humaines.

Il sera trop tard ! Soyons réaliste, une personne en charge des RH ne sera pas votre premier recrutement. Il est même fort probable que vous ne recrutiez personne spécialisé en ressources humaines parmis vos 20 premiers collaborateurs. Vous ne pouvez en aucun cas vous permettre d’attendre aussi longtemps pour commencer à construire la culture de votre entreprise. Au contraire, ce travail doit commencer dès votre premier employé. Comme je l’ai mentionné plus tôt, les cultures d’entreprises les plus effectives et les plus recherchées sont celles qui parviennent à rester authentiques. Et cette caractéristique sera perdue pratiquement à tous les coups si le(s) fondateur(s) décident de mettre cette responsabilité entre les mains des RH.

2. La culture ne peut pas être imposée

Ordres, impératifs et structures verticales tendent à mener à de l’indifférence et contribuent à réduire l’implication. Une bonne culture est une culture partagée, en laquelle chacun croit et que chacun protège. Un bon point de départ est de vous asseoir avec votre équipe et d’établir une liste des façons dont vous souhaitez collaborer tous ensemble : les choses qui sont primordiales pour vous. Plus communément, cette liste représente les valeurs de votre entreprise.

3. Tout ne repose pas sur une liste de valeurs et des bières gratuites

Définir vos valeurs est la partie la plus facile. De très nombreuses entreprises définissent leurs valeurs par écrit, même si elles ne les définissent pas toujours avec leurs équipes. Ce qui, en général, ne bénéficie pas d’autant de réflexion est la manière de faire en sorte que l’équipe agisse effectivement en conformité avec ces valeurs. Si vous attendez que l’ensemble de votre équipe incarne réellement ces valeurs (du moins au travail), en vue de créer une bonne culture d’entreprise, vous comprenez alors que cela doit être supporté par l’ensemble des process que vous mettez en place.

Une atmosphère dans laquelle chacun est à la fois heureux et à même de travailler au meilleur de ses possibilités ? Pensez à tous les aspects qui peuvent avoir un impact sur cette atmosphère :

  • Environnement de travail : faites en sorte que chacun se sente à la maison. Cuisine, espaces pour manger, espaces pour se relaxer, espaces extérieurs… Chaque point est important. Investir dans des locaux plus grands peut sembler être un gâchis d’argent mais cela est nécessaire pour créer le meilleure environnement possible pour votre équipe.
  • Rythme de travail : la plupart des grosses entreprises suivent des cycles annuels. Dans un environnement de forte croissance, cela est beaucoup trop long. Si vous mettez l’accent sur des objectifs trimestriels et des sprints à la semaine, vous avez davantage de chances de créer une culture collaborative, basée sur la communication et concentrée sur les résultats. Si les évaluations et bonus sont également trimestriels, c’est encore mieux.
  • Communication : restez naturels ! L’être humain est un animal social. Nous aimons discuter. Le fait de tout digitaliser présente certains avantages. Mais cela peut également ternir l’aspect authentique d’une culture d’entreprise si les gens s’envoient des mails tous les temps au lieu de se parler en face à face. Alors encouragez les conversations. En plus, cela est souvent bien plus efficace.

Ce qui peut vous aider dans ce processus : rassemblements quotidien (pour manger par exemple), feedbacks honnêtes, bureaux partagés, musique dans les locaux, fondateurs ouverts et disponibles, réunions transversales hebdomadaires.

4. Associez les évaluations et récompenses aux valeurs.

Le meilleur moyen de s’assurer que les valeurs (et en conséquence, la culture) soient respectées et prises au sérieux, est d’évaluer les performances de chacun en fonction de ces valeurs. En clair, pour faire du bon travail et avoir un bon bonus, les employés devront démontrer qu’ils travaillent conformément aux valeurs de l’entreprise.

5. Rendez les choses amusantes en ce qui concerne les avantages

Les avantages fournies par une entreprise n’ont pas besoin de se limiter à la couverture maladie ou la voiture de fonction. Bien sûr, ce sont des éléments intéressants à avoir. Mais ils ne sont pas vraiment efficaces lorsqu’il s’agit de renforcer la culture d’entreprise. Réfléchissez à la manière dont vous pouvez dépenser votre budget pour renforcer une atmosphère positive et rendre vos employés heureux au travail. Je crois fermement que pour le même montant, les employés valorisent ces avantages davantage qu’une augmentation de salaire. Alors laissez parler votre imagination (c’est drôle et le ROI sera au rendez-vous).

Certaines choses que nous faisons :

  • Vacances en équipe : une semaine en été et un long week end en hiver. Nous faisons le minimum de travail nécessaire pour faire en sorte que le business fonctionne et passons le reste du temps à nous amuser et à brainstormer.
  • Budget mensuel pour l’amusement : ce budget s’élève environ à 60€ par personne et le poste de “fun manager” change tous les mois. Comme ça, chacun a la possibilité d’imposer sa vision des choses en ce qui concerne les activités. En général, le budget est dépensé dans les snacks, un déjeuner d’équipe et une soirée à l’extérieur (nous avons pu faire de l’escalade, du bowling, aller voir des spectacles, etc.)
  • Du temps pour souffler : nous organisons un apéritif tous les jeudis, et chaque mercredi, nous nous réunissons autour de toutes sortes de gâteaux.
  • Cadeaux d’anniversaire : c’est incroyable à quel point peu d’entreprises se donnent le mal d’acheter une carte d’anniversaire à leurs employés. Alors un cadeau, n’en parlons pas. Faites-le ! C’est un geste simple et une attention qui fait la différence.

La culture d’entreprise doit être nourrie continuellement

Au vue de l’ensemble des éléments cités dans cet article, il doit maintenant vous semblez évident qu’une bonne culture d’entreprise réside dans tous les choix que vous faites au quotidien. En conséquence, vous questionner sur la culture que vous souhaitez développer au sein de votre équipe est un bon point de départ pour définir vos process. Mais parce que chacun de ces process aura un impact sur la culture, il ne suffira pas de les mettre en place et de les laisser vivre.

Si vous prenez le temps de bien réfléchir et parvenez à tout mettre en place, il est facile de ne jamais regarder en arrière, ce qui risquerait de rendre votre culture moins effective. En tant que fondateurs, il est important de garder un oeil sur l’évolution de la culture d’entreprise au sein de vos équipes. Cela peut se faire ouvertement, en discutant avec vos employés. Vous pouvez également mettre en place un baromètre simple que vous baserez sur des étude régulières au sein de vos équipes

Featured movemeon opportunity:

 

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Follow us on Linkedin