COMMENT NÉGOCIER VOTRE SALAIRE

COMMENT NÉGOCIER VOTRE SALAIRE

Movemeon provides jobs, insight, advice and career tips for an exclusive community of consultants, ex-consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and stay up-to-date with our opportunities and advice.

Summary

Négocier son salaire n’est pas si simple. Connaissez votre valeur sur le marché, abordez la question en premier, déterminez si vous êtes en position de force ou non, mettez-vous à la place de l’employeur, préparez votre réponse et surtout, ayez confiance en vous !

Hier nous avions une réunion dans un espace de coworking. À la table d’à côté, un candidat passait un entretien d’embauche. Nous n’avons pas pu nous empêcher de tendre l’oreille. C’était un consultant qui postulait à un boulot pour une start-up.

Le candidat se débrouillait très bien. Il répondait à toutes les questions avec précision et semblait avoir l’expérience nécessaire pour le poste. Les recruteurs étaient impressionnés.

Puis est venue la question : « Quelles sont vos prétentions salariales ? »

Le candidat a été clairement pris au dépourvu. Il s’est arrêté un moment puis a répondu : « Le salaire n’est pas très important pour moi ». 

Une fois le candidat parti, les interviewers ont débriefé. Ils ont conclu que ce candidat était presque aussi qualifié que leur candidat préféré, mais qu’ils pourraient lui offrir un salaire bien inférieur. Donc, en tout et pour tout, le deal serait meilleur pour eux.

D’un côté, c’est super pour le candidat dont nous avons écouté l’interview : il va probablement recevoir une offre. D’un autre côté, ce sera avec un salaire bien inférieur à ce qu’il aurait pu avoir. Bien sûr, il pourra essayer de négocier, mais le point de départ de la négociation sera bien plus bas que ce qu’il aurait pu espérer.

C’est une question épineuse où il est nécessaire de répondre stratégiquement. Il y a des choses que vous devriez faire pour la préparer.

Connaissez votre valeur sur le marché

Regardez les salaires (fixe + bonus + avantages en nature) pour des emplois similaires, c’est-à-dire même secteur et même niveau d’expérience. Pour ce faire, inspectez les jobs boards et demandez à vos amis et collègues. Demandez à votre employeur actuel quelles sont les possibilités de progression et évaluez si vous pourriez obtenir une promotion ou une augmentation prochainement.

Posez la question en premier

Il est tout fait possible de demander à l’employeur à combien s’élève le salaire avant de programmer l’entretien d’embauche. Si vous êtes un bon candidat, c’est à eux de vous attirer et non l’inverse. Vous pouvez également poser la question pendant l’entretien, surtout lors de la dernière étape (attendez vous par contre à ce que l’on vous rétorque « Quelles sont vos attentes ?»).

Déterminez si vous êtes en position de force ou non

Cela s’applique pendant et après l’entretien.

Pendant l’entretien, soyez sensible aux signes que vous donne votre interviewer. Dans l’exemple du dessus, il était clair que les employeurs appréciaient beaucoup le candidat. Par exemple, ils disaient « Quand vous travaillerez avec nous » plutôt que « Si vous travaillez avec nous ». Si vous sentez un intérêt manifeste de l’employeur, n’hésitez pas à leur demander une proposition ou alors à viser haut si vous devez annoncer vos prétentions salariales.

En dehors de l’entretien, vous êtes en position de force si vous montrez que vous avez d’autres options à votre disposition (avec votre employeur actuel ou avec des employeurs potentiels). C’est encore plus fort si vous avez une autre offre sur la table.

Mettez vous à la place de l’employeur

Soyez sensibles à la taille et au type d’entreprise à laquelle vous postulez. Peuvent-ils être flexibles ? Ont-ils plus de chances d’offrir de gros salaires fixes avec de petits bonus ou l’inverse ? Y a-t-il des commissions ? Pourraient-ils vous offrir des actions? Une prime à la signature ? Si vous postulez dans une petite entreprise ou une start-up, peuvent-ils vous offrir des actions ? Qu’est ce que leurs concurrents pourraient offrir ?

Préparez votre réponse

Il y a quelques questions que vous devriez absolument préparer avant n’importe quel entretien. Celle-ci en fait partie. Votre réponse peut varier en fonction de comment vous percevez la force de votre position. À ce moment-là, préparez plusieurs réponses et décidez laquelle vous utiliserez dans quelle situation.

Ayez confiance en vous

Si l’interviewer perçoit un sentiment de faiblesse il prendra l’avantage.

 

Une fois prêt, voici les différentes manières de répondre que vous pouvez adopter.

1- Le « retour du baton »

Les négociations de salaire ne sont finalement qu’une négociation. Il est donc parfaitement envisageable de demander à l’employeur de faire la première suggestion.

2- La réponse directe

Décidez de ce qui vous semble raisonnable et tenez vous y. Le problème est qu’il sera très difficile de faire remonter le salaire à partir de ce moment-là.

3- La fourchette

Si vous ne vous sentez pas de donner un chiffre précis, donnez une fourchette avec votre salaire actuel vers le bas de l’échelle (si les secteurs et entreprises sont similaires). Cela mettra en confiance l’employeur qui verra que vous êtes dans le même état d’esprit que lui. Vous pouvez justifier votre fourchette : « au vu de mon salaire actuel et des moyennes du secteur… ». Faites juste attention à ce que votre maximum ne paraisse pas ridicule.

4- Reporter la négociation

À ce moment-là, il n’y a pas encore d’offre sur la table. L’employeur prend juste la température. Vous pouvez sans aucun problème dire quelque chose comme « J’aimerais que nous n’ayons cette discussion qu’une fois une offre faite. Je pense que le salaire doit correspondre aux moyennes du secteur et à mon niveau d’expérience. En attendant, j’aimerais beaucoup en apprendre plus sur le poste. »

Comme beaucoup d’autres aspects de la recherche d’emploi, négocier un salaire sera plus facile si vous avez déjà fait vos recherches, préparé une réponse et une vision claire de ce que vous voulez ainsi que des compromis que vous êtes prêts, ou non, à faire.

Featured movemeon opportunity:

 

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Follow us on Linkedin