QU’EST CE QUI PAYE LE MIEUX ? RESTER DANS LE CONSEIL OU EN SORTIR ?

QU’EST CE QUI PAYE LE MIEUX ? RESTER DANS LE CONSEIL OU EN SORTIR ?

Movemeon: jobs, insight, events and career tips for (ex-)consultants, accountants and freelancers. Click here to create a free account and access all our opportunities.

Summary

Niveau salaire, dans l’industrie vous serez perdant à court terme et gagnant à long terme. Dans les start-ups, les packages peuvent s’avérer plus intéressant mais vous serez perdant en terme de liquidités. Dans les fonds d’investissement, ce sont les bonus qui font la différence.

Les compétences liées au consulting sont facilement transférables. C’est l’une des raisons qui rendent le conseil en stratégie particulièrement attractif pour démarrer une carrière. Le consulting est une option classique pour ceux qui souhaitent conserver le maximum de portes ouvertes.

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent pousser une personne soit à rester, soit à quitter le conseil en stratégie. Bien évidemment, cela ne repose pas que sur le salaire. En effet, pour la majorité des gens, la paye ne représente pas le facteur déterminant lorsqu’il s’agit de prendre cette décision. Cela étant dit, joindre les deux bouts est bien le motif sous-jacent de tout travail. Alors, lorsque le dilemme se présente, continuer ou changer de voie, que ce soit pour rejoindre une grande entreprise, une start-up, un fond d’investissement et j’en passe, il n’y a pas de mal à prévoir l’impact que cela aura sur vos revenus.

Consulting vs industrie : défaite à court terme, victoire à long terme

La voie la plus commune après le consulting se fait en general vers l’industrie (par là, on entend des entreprise relativement larges, développées au niveau national et international). En général, les anciens consultants rejoignent des postes liés à la strategie ou à la gestion de projets avant de prendre place sur des postes plus opérationnels. La défaite à court terme s’inscrit dans le fait que les rôles Juniors sont moins bien rémunérés dans l’industrie que dans le consulting (Senior Analyst -35%, Associate -21%, Manager -8%).

Néanmoins, comme vous l’aurez surement remarqué, cet écart se réduit avec la séniorité et va jusqu’à s’inverser aux niveaux superieurs à Manager. La victoire à long terme, c’est des compensations annuelles supérieures d’environ 7% dans l’industrie.

L’importance des régimes incitatifs à long terme dans l’industrie

Le changement de tendance à niveaux Seniors est lié à la différence des structures de compensation. Dans les grandes sociétés de conseil, au dessus du niveau Manager, 92% de la compensation totale se fait en liquidité (salaire de base et bonus), alors que ce chiffre s’élève seulement à 73% en industrie. La plus grande différence réside dans l’allocation gratuite d’actions. Un point important : l’allocation gratuite d’actions ne prend place qu’au delà du grade de Manager.

Les actions représentent 19% de la compensation totale aux niveaux supérieurs, alors qu’elles représentent uniquement 5% de la compensation totale au niveau Manager. Alors, lorsque vous considérez une offre dans l’industrie, prenez le temps de vous renseigner et de négocier votre régime incitatif à long terme.

Consulting vs start-ups : tout est une question d’actions

Ces dernières années, les start-ups sont devenues une destination très populaire pour les consultants. Sur movemeon, les opportunités dans ce type d’entreprises sont les offres les plus souvent postées. Néanmoins, vous devez rester réalistes en ce qui concerne les salaires. Les start-ups ne peuvent pas se permettre d’offrir les meilleurs salaires. Et vu leur popularité, elles n’en ont pas non plus besoin. Les écarts de salaires aux niveaux Juniors sont encore plus frappants que dans l’industrie. Au niveau Manager, les salaires en start-ups sont toujours en retard de 20% comparés au conseil en strategie.

Ceci étant dit, rejoindre une start-up à succès est un investissement qui paye si vous vous accrochez. Aux niveaux supérieurs à Manager, la valeur des packages en start-up est supérieure de 31% aux packages dans le consulting (et supérieur de 7% à l’industrie). La constitution de ces packages est néanmoins très compliquée. Seul 30% de la compensation totale se fait en liquidité et 63% est constitué par des actions. Alors si cela a de l’importance pour vous, rester dans le consulting ou rejoindre une entreprise déjà mieux implantée vous assurera d’avoir plus de liquidité même si le package global sera meilleur au sein d’une start-up ayant un bon potentiel.

Fonds d’investissement : des bonus du type services financiers

Les fonds d’investissement restent une option très populaire pour les anciens consultants. On imagine souvent que les salaires y sont supérieurs à ceux dans le conseil. Cela est vrai dans une certaine mesure mais sans doute pas autant que vous l’auriez imaginé. L’écart est de l’ordre de 10-15% pour des niveaux de Senior Analyst, Associate et Manager. La grosse différence réside dans la compensation totale. Au niveau Manager, votre bonus tournera autour de 60%, contre en moyenne 15% dans le consulting.

Like our advice? Hear even more at one of our events:

Follow us on Linkedin